fbpx

Triste effet de mode, l’épuisement professionnel autrement dit le burn-out, affecte de plus en plus de salariés. Pour lutter contre ce syndrome qui se manifeste par un état de fatigue extrême, des sautes d’humeur, des troubles de la mémoire… MY-ROCKET vous donne quelques clés !

 

Le réflexe essentiel contre le burn-out : savoir refuser !

Pour les plus méticuleux et appliqués, dire non est un synonyme de faiblesse. Pourtant, il s’agit d’un signe de maturité et d’assurance. En effet, vous devez clarifier si nécessaire les limites de votre rôle pour augmenter votre efficacité. Informez votre manager sur votre charge de travail afin de prioriser et hiérarchiser les tâches les plus importantes est primordial. Proposer votre aide à un collègue débordé de temps en temps est possible mais il peut être préjudiciable s’il vous empêche d’assumer vos propres responsabilités. Vous devez savoir dire non sans culpabiliser et ne pas vous laisser fixer des objectifs impossibles à atteindre.

 

Fixez-vous des limites pour mettre à mal le burn-out

L’épuisement professionnel touche surtout les employés qui se donnent à corps perdu dans leur travail. Vous devez garder une certaine distance par rapport à votre vie professionnelle bien que ce soit parfois difficile avec l’omniprésence des nouvelles technologies. Sachez que si vous acceptez une surcharge de travail une fois, cela peut devenir votre quotidien par la suite. Les intrusions du monde professionnel au sein de votre vie personnelle doivent rester exceptionnelles.

 

Revoyez vos objectifs à la baisse

Le challenge, le business, la compétition… ne font pas bon ménage. Des objectifs irréalisables n’engendrent qu’un stress supplémentaire et le burn-out peut apparaître. Vous aurez l’impression de faire du sur-place, d’être découragé, surmené et épuisé. Pour rester motivé, fixez-vous des objectifs réalistes et mesurables qui vous guideront pour mener à bien vos missions.

 

Gérez votre temps de travail

Vous souhaitez tout gérer vous-même, sans rien déléguer et sans informer quiconque de votre charge conséquente de travail ? Grave erreur ! Vous devez apprendre à gérer votre temps pour travailler dans de bonnes conditions. Priorisez les tâches qui sont attendues dans l’heure et laissez de côté celles qui peuvent attendre le lendemain.

 

Soufflez !

N’attendez-pas le burn-out pour vous reposer. Au boulot, faites des pauses pour garder les idées claires. Mieux vaut prendre du recul plutôt que de s’acharner sur un projet. En dehors du bureau, profitez de votre temps libre pour déconnecter. Prenez soin de vous en ayant une bonne hygiène de vie : bien dormir, bien manger et faire du sport régulièrement est important pour garder l’équilibre dans sa vie.

 

Communiquez régulièrement

Faites régulièrement le point avec votre manager sur les tâches que vous devez accomplir. Optimisez la communication avec l’ensemble de vos collègues afin de mieux travailler. Si quelque chose ne va pas, dites-le et ne vous enfermez pas dans votre bulle. C’est en communiquant que vous trouverez une solution au problème posé.

 

Si malgré ces conseils, vous souffrez toujours d’un mal être, peut-être avez-vous besoin de vous ressourcer et de vous détacher de votre travail pendant quelques jours ?