fbpx

Vous êtes jeune diplômé ou vous êtes sur le marché du travail depuis plusieurs années et vous souhaitez prendre un congé sabbatique ? Aujourd’hui, prendre un congé sabbatique ne signifie plus mettre en danger son avenir professionnel. C’est un excellent moyen pour réfléchir à son avenir professionnel, mettre entre parenthèse sa carrière professionnelle, accomplir un projet… MY-ROCKET vous en dit plus !

 

Qu’est-ce qu’un congé sabbatique ?

Un congé sabbatique est une mise en pause de votre contrat de travail pendant une durée comprise entre 6 et 11 mois maximum. Lorsque vous prenez un congé sabbatique, vous faites toujours partie des effectifs de l’entreprise mais vous n’êtes plus rémunéré, vous n’obtenez plus d’ancienneté, ni le droit à des congés payés. Néanmoins, vous pouvez exercer une activité professionnelle sous réserve de respecter les obligations de loyauté, de discrétion et de non-concurrence envers votre employeur principal.

Pour bénéficier d’un congé sabbatique vous devez remplir plusieurs critères :

  • Avoir une ancienneté minimale de 36 mois, consécutifs ou non, dans votre entreprise actuelle ou dans une entreprise du même groupe
  • Justifier d’au moins 6 ans d’activité professionnelle
  • Ne pas avoir bénéficié d’un congé sabbatique ou de formation d’au moins 6 mois au cours des 6 dernières années

Si vous respectez ces 3 critères, vous devez adresser votre demande de congé sabbatique à votre employeur, au moins 3 mois avant votre départ, soit par une lettre remise en main propre ou en recommandé avec accusé de réception. Vous devez préciser la date de départ souhaitée et la durée du congé. Le motif n’est pas obligatoire mais n’hésitez pas à en parler afin de maintenir de bonnes relations avec vos équipes.

Votre employeur peut accepter, reporter ou refuser votre demande. Au-delà de 30 jours, votre demande est considérée comme acceptée. Votre employeur a le droit de différer la date de votre départ. Si c’est le cas, le report s’effectuera dans un délai de 9 mois pour toutes entreprises et 6 mois pour celles ayant plus de 200 salariés.

 

Les 5 bonnes raisons de prendre un congé sabbatique

1- Améliorez vos compétences linguistiques

Vous pouvez effectuer une année sabbatique pour apprendre une nouvelle langue ou pour augmenter vos compétences linguistiques. Parler plusieurs langues est devenu indispensable dans le monde du travail. En effet, la majorité des secteurs attendent des candidats bilingues en Anglais.

2- Augmentez votre employabilité sur le marché du travail

Votre année sabbatique peut être un excellent moyen de vous diversifier sur le marché du travail. Pour augmenter votre employabilité, vous devez être capable de montrer ce que cette expérience vous a apporté. Les vertus de l’année sabbatique sont de plus en plus reconnues. Vous démontrerez ainsi aux recruteurs votre goût pour les challenges, votre capacité à être autonome et à atteindre vos objectifs.

3- Montrez-vous ouvert d’esprit et élargissez votre réseau

Se rendre dans un nouveau pays vous permet de rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouvelles cultures… C’est se montrer plus tolérant et ouvert d’esprit mais également être plus à l’écoute des autres. Cela est donc pour vous l’opportunité d’élargir votre réseau et de donner un nouveau souffle à votre carrière.

4- Prenez du temps pour trouver votre voie

Il n’est pas toujours facile de trouver sa voie. Prendre du recul, s’accorder du temps pour réfléchir est une bonne idée pour faire le point sur sa carrière professionnelle. Vous devez découvrir ce qui vous rend heureux, ce qui vous plait et vous fait vous sentir bien. C’est aussi l’occasion de découvrir ce qui ne vous plait pas.

5- Acquérir de nouvelles expériences et compétences

Partir dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays est un excellent exercice pour sortir de votre zone de confort. Profitez-en pour expérimenter de nouvelles choses : essayer un nouveau métier, s’offrir une formation et passer un diplôme pour gravir des échelons, s’engager dans une association ou effectuer une mission humanitaire, lancer sa propre entreprise…

 

À votre retour de congés, vous aurez le droit de reprendre votre précédent poste ou un emploi similaire avec un salaire au moins équivalent. Alors, convaincu ?