Si nouvelle année rime avec bonnes résolutions, changer d’air et s’expatrier vers une nouvelle destination rimerait avec le mot « bonheur » . L’année 2018 est peut-être celle que vous attendiez depuis si longtemps. Si vous pensiez à vous expatrier depuis de nombreuses années, prenez donc votre courage à deux mains et choisissez une destination ! 

Voici une sélection de 5 villes en Europe qui pourraient potentiellement être votre nouvel Eldorado professionnel.

 

COPENHAGUE 

Copenhague : 1ère ville où s'expatrier

Un faible taux de chômage 

Copenhague est la capitale européenne où le taux de chômage est le moins élevé. Depuis 2012, « le pays du plein emploi » connait un taux de chômage assez faible en raison de son système de « flexisécurité ». Tandis que le taux stagne à 4,2%, chez nos ami(e)s danois, il s’élève en France à 8,6% en fin d’année 2017.  Oui, comme vous, je pense que la différence est assez rude.

 

L’entrepreneuriat favorisé

Très favorable à l’entrepreneuriat, le Danemark a vu naître des marques multinationales tel que Lego. Avec 5,7 millions d’habitants, le Danemark compte deux fois moins d’habitants que l’unité urbaine de Paris. Pourtant, 30 000 nouvelles entreprises y voient le jour chaque année.

 

Un mode de vie éco-urbain et connecté

Du simple vélo jusqu’à la pose de capteurs sur le mobilier urbain, la capitale danoise se veut un modèle de « smart city » écologique, adaptée à toutes circonstances.  Avec 55 % de ses habitants qui se déplacent quotidiennement à vélo, la ville de Copenhague est parfaite pour les personnes souhaitant un mode de vie plus « green ».

 

DUBLIN

Dublin : : 2ème ville où s'expatrier

Une ville de choix pour les expatrié(e)s

L’Irlande est depuis quelques années en pleine reprise économique. Elle attire aujourd’hui des salariés venus de toute l’Europe, dont un bon nombre de Français. Il suffit de pousser les portes d’un pub de Temple Bar un samedi soir pour s’en apercevoir : vous y trouverez certainement un groupe de français partageant une Guinness avec leur collègues irish, italiens ou brésiliens.

 

Une fiscalité favorable pour les entreprises

Si Dublin attire tant les francophones et autres, ce n’est pas seulement pour sa bière brune locale. Aujourd’hui, on considère Dublin comme une sorte de « Silicon Valley » européenne. GoogleFacebook, Amazon, Airbnb ou encore Dropbox, une partie des géants du web ont installé leur siège européen à Dublin. L’Irlande offre en effet une fiscalité très favorable aux entreprises, avec un taux d’imposition d’environ 12,5% sur le revenu.

 

STOCKHOLM 

Stockholm : 3ème ville où s'expatrier

Une qualité de vie exemplaire

En 2016, le classement HSBC a placé la Suède en troisième position des meilleurs pays où travailler comme expatrié. Avec un environnement économique stable et une fiscalité également très avantageuse, la Suède attirent de nombreux créateurs d’entreprises.

Pays le plus peuplé et dynamique des pays scandinaves, la suède offre une qualité de vie exemplaire, où nature et ville cohabitent parfaitement. De plus, en été, les salariés peuvent sortir plus tôt du travail afin de bénéficier du soleil. C’est certes un avantage permettant de compenser les longues journées d’hiver, mais dans la symbolique, c’est tout de même assez plaisant non ?

 

Des opportunités pour nous, Frenchies

Il y a plus de 400 entreprises françaises en Suède, qui emploient environ 40 000 personnes. Bien que les opportunités à saisir soient diverses, elles sont principalement concentrées dans l’agroalimentaire, le transport, l’énergie, le développement durable, la santé et les nouvelles technologies.

 

Lire la suite de l’article