fbpx

Votre entretien d’embauche vient de se terminer. Vous rentrez chez vous et vous réalisez que vous n’avez pas demandé de précisions sur la suite du processus de recrutement… Quand devez-vous relancer le recruteur et comment ? On vous explique tout.

1ère étape : envoyer un mail de remerciement

Afin de confirmer votre motivation au recruteur, vous pouvez envoyer un mail le soir ou le lendemain de votre entretien. A travers ce mail, vous pourrez montrer que vous avez bien compris les attentes concernant le poste. Ce mail permettra également au recruteur de se rappeler de vous et de garder en tête plus facilement votre candidature. Voici un exemple de mail de remerciement que vous pouvez envoyer :

« Bonjour M / Mme, XX

Je tiens à vous remercier pour notre échange de ce jour pour le poste de XX en stage/CDI/CDD… J’ai bien compris que vos enjeux étaient (le but est de montrer ici que vous avez compris ce que le recruteur cherchait. Vous pouvez tout aussi bien rappelait les missions du postes).

Ainsi je vous renouvelle ma motivation car (…).

Restant à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Cordialement,

Nom – Prénom – n° de téléphone »

2ème étape : la relance

Cela fait maintenant une semaine que vous avez passé votre entretien d’embauche. Depuis votre mail de remerciement, vous n’avez pas eu de nouvelles de votre interlocuteur. Que faire ? A quel moment relancer et par quel bais (email, téléphone ?)

Tout dépend du poste et du contrat pour lequel vous avez postulé. En effet, selon les postes et/ou contrats, les processus de recrutement peuvent être plus ou moins longs. Si vous postulez pour un poste de cadre, nous vous conseillons de ne pas relancer au bout d’une semaine mais plutôt d’attendre deux à trois semaines pour renvoyer un mail. Si vous avez postulé pour un stage ou un CDD, vous pouvez relancer votre interlocuteur au bout d’une semaine. N’ayez pas peur de relancer par mail, cependant ne le faites pas tous les jours.

En ce qui concerne la relance par téléphone, c’est mieux de privilégier cette méthode si vous n’avez pas eu de nouvelles après avoir envoyé votre mail de relance. Pour certains recruteurs, le fait de les appeler peut leur sembler intrusif alors prenez des précautions. Nous vous recommandons donc de privilégier les emails.

Voici un exemple :

 

Lire la suite de l’article