La fonction ressources humaines vit sa révolution digitale et les solutions proposées par les start-up tech RH fleurissent à tout va. Pas facile pour nos amis RH de s’y retrouver dans cette jungle de l’IA, des chatbots et plateformes en tout genre.

On peut distinguer trois grands domaines dans lesquels se spécialisent ces jeunes entreprises ; le recrutement, les outils de management et de formation, ainsi que la vérification des qualifications des candidats. Voici donc quelques exemples pour vous aider à mieux comprendre ces nouvelles entreprises qui réinventent la fonction RH.

 

Le recrutement

Aller chercher le candidat plutôt que de se contenter de poster une annonce plaît aux recruteurs, et ça, les entrepreneurs l’ont bien compris. Ainsi, ont vu le jour des plateformes comme Face À L’emploi, qui permet à qui le souhaite de créer son propre CV vidéo et d’entrer en contact plus facilement avec les entreprises.

Il y a aussi Talent Detection, une plateforme de recrutement tout-en-un, accessible en ligne. Elle offre aux entreprises un outil simple et intuitif pour centraliser et gérer toutes ses candidatures. Leur logiciel RH offre également des outils novateurs d’évaluation pour aider les entreprises à dénicher leurs futurs talents.

Les chatbots séduisent également de plus en plus, permettant de trier les profil d’entrée et de gagner du temps et de l’argent sur les recrutements.

Talent View propose quant à elle de permettre aux candidats de découvrir votre entreprise à travers une vidéo interactive. Ensuite, un questionnaire évalue leur compatibilité avec le poste. Ajouté à cela ; la possibilité d’analyser l’efficacité de vos annonces afin de les améliorer.

 

Les outils de management et de formation

De nouvelles méthodes originales apparaissent pour accroître le bien-être au travail. C’est notamment le cas de Petit Bambou, un site de méditation qui propose également une offre pour les entreprises qui veulent inciter leurs salariés à évacuer le stress par des techniques de méditation qui ont fait leur preuve.

Certaines start-up poussent le digital learning encore plus loin, comme Uptale. L’idée, c’est de plonger les formés dans une expérience de réalité virtuelle à 360°, pour les mettre dans des situations où il faut parler en public ou bien vendre un produit. Ils s’exercent par ce biais et cela, sans pression !

 

Pour évaluer les capacités des candidats

La personnalité en dit souvent beaucoup plus qu’un CV. C’est de là qu’est partie Place des Talents pour proposer une plateforme qui fait passer aux candidats des tests de personnalité pour “mettre en lumière les forces professionnelles à travers les traits de caractère”. Les recruteurs sélectionnent ainsi des profils qu’ils n’auraient probablement pas remarqué par une candidature classique.

Certains sites encore plus atypiques proposent même de remplacer les tests de personnalité par des jeux. c’est le cas d’Origamix, qui vous promet de refléter au mieux les capacités cognitives des candidats et faire ressortir leurs talents que vous n’auriez pas soupçonné.

 

Lire la suite de l’article