Postuler à une offre d’emploi ne se limite pas à envoyer sa candidature à une entreprise. C’est également assurer le suivi de sa candidature dans le but d’optimiser ses chances d’obtenir le poste. MY-ROCKET vous en dit plus !

 

Pourquoi effectuer le suivi d’une candidature ?

Ce suivi vous permet de :

  • Planifier et organiser vos démarches : savoir où, quand et auprès de qui vous avez envoyé vos candidatures
  • Garder une trace de l’ensemble de vos candidatures
  • Avoir un rendu quantitatif et qualitatif de vos actions : combien de réponses avez-vous eu, combien de relances avez-vous effectué…
  • Ajuster vos candidatures selon les résultats obtenus
  • Optimiser votre recherche d’emploi et maximiser vos chances d’obtenir un entretien

 

Le suivi d’une candidature : une question d’organisation ?

Fichier enregistré sur un ordinateur, carnet de notes… Chacun a sa méthode pour effectuer le suivi de ses candidatures. Peu importe celle utilisée, votre suivi doit être scrupuleusement tenu à jour afin d’avoir une vision globale de la procédure de recrutement et faciliter vos relances.

 

Créez un dossier « Recherche d’emploi » sur votre ordinateur

Créez un dossier sur votre ordinateur pour stocker l’ensemble des données qui concernent vos candidatures. Au sein de ce dossier, créez :

  • Un dossier « Annonces » : pour sauvegarder les offres auxquelles vous avez postulé. Nommez-les toutes de la même façon pour vous y retrouver plus facilement. Par exemple : « Date – Référence de l’annonce – Poste ».
  • Un dossier « Candidatures » : contenant vos CV et vos lettres de motivation pour chaque annonce.

 

Définissez un tableau de suivi pour avoir une vue d’ensemble de vos candidatures

Sur Excel par exemple, réalisez un tableau de suivi qui récapitule l’ensemble de vos démarches. Indiquez pour un suivi…

Qualitatif Quantitatif

L’entreprise

La date à laquelle vous avez envoyé votre candidature

Le type de candidature : candidature spontanée, réponse à une offre d’emploi…

Le lieu du poste

L’intitulé du poste

Le nom de votre contact

Les coordonnées de votre contact

L’état de votre candidature

La date de votre relance

Les résultats de vos relances

Les commentaires éventuels

La semaine

L’objectif

Le type de candidature envoyée : spontanée, réseau ou annonce

Le nombre total de candidatures envoyées

Le nombre de relances effectuées

Les résultats : réponses négatives, en attente ou entretien

 

La relance d’une candidature : le bon moment

Si au bout de deux semaines vous n’avez pas de réponses de votre interlocuteur alors c’est le moment de les relancer. En classant et triant vos offres d’emploi comme indiqué ci-dessus, vous possédez normalement le numéro de téléphone, le nom de votre interlocuteur et/ou son adresse mail.

 

La relance par téléphone

Privilégiez l’appel téléphonique pour relancer votre candidature. L’intérêt de la relance par téléphone est de savoir où en est la procédure et de rappeler au recruteur qui vous êtes. Vous devez trouver le bon moment et être insistant tout en restant courtois pour avoir au téléphone votre interlocuteur. En cas d’impossibilité, demandez à quel moment vous pouvez l’appeler pour obtenir une réponse.

 

La relance par courrier

Si après plusieurs tentatives, vous n’arrivez toujours pas à joindre le recruteur, préparez-lui un mail de relance en expliquant que vous avez postulé pour tel poste, à telle date et que vous aimeriez savoir si celui-ci à bien reçu votre candidature. Indiquez pour finir que le poste vous intéresse toujours et qu’il correspond à vos attentes.

 

Effectuer le suivi de vos candidatures est primordial afin de relancer votre interlocuteur au bon moment. Relancer trop tôt, trop tard ou trop souvent peut jouer en votre défaveur. En général, le bon moment se situe quinze jours après l’envoi de votre candidature.