La boule au ventre, les mains moites, la voix tremblante… qui n’a jamais éprouvé ces sensations avant un entretien ? Le trop-plein d’émotions généré par celui-ci, peut vous faire passer à côté d’une belle opportunité. Voici quelques conseils pour réussir à canaliser votre stress le jour J.

 

La veille

 

Préparer votre entretien

Pour mettre toutes les chances de votre côté et avoir confiance en vous, il est nécessaire de bien vous préparer en amont à l’exercice. La première étape consiste en la relecture de l’offre et de votre candidature. Faire des recherches sur l’entreprise et son actualité permet également de bien connaître le sujet et donc de gagner en assurance. Ensuite, rien de mieux que de simuler un entretien. Demandez à un proche de jouer le rôle du recruteur permettra d’identifier vos points forts et vos points faibles et de les corriger. Enfin, anticipez les questions fréquemment posées en entretien et y trouver les réponses adaptées vous évitera d’être déstabilisé.

 

Faire un point « logistique »

Pour s’éviter les petits coups de stress de dernière minute, il est recommandé de repérer les lieux en amont, et de bien vérifier l’heure du rendez-vous et le nom de votre interlocuteur.

Mieux encore, se loger sur place permet de vous éviter un stress supplémentaire. Likibu, premier comparateur de logements, vous aidera à trouver une location au meilleur prix.

Anticipez également votre tenue, cela nécessite d’avoir fait auparavant quelques recherches sur le dress code de l’entreprise. Si vous avez un doute, privilégiez une tenue sobre mais en cohérence avec le métier convoité. D’après Anna Wintour : « Si tu ne peux pas être mieux que la concurrence, il suffit de t’habiller mieux ». Une tenue dans laquelle vous vous sentirez à l’aise vous donnera une bonne dose de confiance en vous.

 

Le jour J

 

Respiration, méditation et relaxation

De nombreux exercices de méditation, de respiration et de relaxation existent pour détendre les candidats les plus stressés. Une méthode simple mais efficace consiste à inspirer et expirer profondément dès les premiers signes de stress. Il est recommandé d’arriver 15 à 20 minutes en avance et d’éteindre son téléphone, pour éviter toute distraction et être concentré sur l’objet de l’entretien.

 

La positive attitude

Aller à l’entretien avec un bon état d’esprit est primordial pour optimiser vos chances de réussite. Mettez vos doutes de côté, et garder à l’esprit que votre vie n’est pas en jeu. Adopter une attitude positive en étant souriant et ouvert est dans votre intérêt. Ainsi, le recruteur aura une bonne première impression. Quant à vous, vous gagnerez progressivement en confiance au fur et à mesure de l’échange.

 

 

Pour réussir un entretien, chassez les idées négatives du type : « Je ne suis pas assez qualifié pour ce job » et évitez de vous fixer des objectifs trop élevés comme « Je dois absolument avoir ce job ». Laisser la place au bon stress en vous disant : « Je vais faire tout ce que je peux pour avoir ce job ».