« Et maintenant, je vous laisse la parole, présentez-vous » : cette phrase tant redoutée, marque le début de l’entretien d’embauche. Lors de votre pitch, vous devez être capable de répondre à trois questions : Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Où allez-vous ?

MY-ROCKET vous donne les clés pour vous présenter efficacement en quelques minutes !

 

Les étapes essentielles d’un bon pitch de présentation :

1- Présentez-vous succinctement

Commencez votre pitch en vous présentant : nom, prénom, âge, lieu de résidence, tout en expliquant votre situation actuelle. Concentrez-vous uniquement sur ces éléments car votre présentation doit être courte.

2- Expliquez votre formation et vos diplômes

N’énumérez pas l’ensemble des formations que vous avez suivies. Contentez-vous de citer vos principaux diplômes en les expliquant et en développant les connaissances et compétences acquises durant votre cursus scolaire.

3- Détaillez vos expériences professionnelles

Ne répétez pas à l’oral ce que le recruteur a déjà lu dans votre CV. Sélectionnez les expériences les plus pertinentes par rapport au poste convoité et détaillez-les : le nom de l’entreprise, sa taille, le lieu, votre rôle, les tâches et responsabilités qui vous ont été confiées. Mettez en avant ce que vous ont apporté ces expériences, les raisons qui vous pousse à changer d’entreprise et/ou de métier et les similitudes existantes avec le poste auquel vous prétendez.

4- Présentez vos compétences

Sélectionnez 4 ou 5 compétences que vous avez acquises grâce à votre formation et vos expériences professionnelles. Ces dernières doivent être des atouts pour le poste visé. Evoquez vos succès professionnels les plus représentatifs en mettant en avant les qualités que vous avez su mobiliser. Faites-le plus possible le lien entre vos compétences et le poste souhaité. N’hésitez-pas à illustrer vos expériences avec des chiffres clés pour appuyer vos compétences acquises.

5- Mettez en avant vos motivations

Montrez votre intérêt pour le poste à pourvoir en l’incluant dans votre projet professionnel. Insistez notamment sur les possibilités d’évolution, les critères géographiques… Prouvez au recruteur que vous êtes le candidat idéal sans paraître arrogant. N’hésitez pas à utiliser des mots-clés pour appuyer votre motivation.

6- Parlez de vos centres d’intérêts

Terminez votre pitch en parlant de vos centres d’intérêts pour apporter de la chaleur à votre discours. Vos loisirs permettent aux recruteurs de cerner vos qualités (esprit d’équipe, créativité…) et de susciter sa curiosité.

 

Les erreurs à éviter pour réussir son pitch :

  • Être trop lent ou trop rapide : soyez rapide dans votre discours mais pas trop.
  • Tout détailler : le recruteur dispose déjà de votre CV alors privilégiez une présentation concise et dynamique.
  • Réciter une leçon : pour marquer des points, restez naturel. Les présentations très répétées manquent de spontanéité.
  • Répéter le contenu de son CV : inutile de passer en revue tous vos diplômes et vos expériences professionnelles. Vous devez apporter un plus par rapport à votre CV.
  • Parler de généralités sans donner d’exemples concrets : privilégiez deux ou trois expériences clés illustrées d’exemples concrets.

 

Le recruteur évalue votre capacité de synthèse, votre sens de l’organisation et des priorités. Soyez concis et précis. Évitez les phrases à rallonge, privilégiez les phrases courtes. Soyez le plus clair possible pour faciliter la compréhension de votre employeur.