fbpx

Vous entendez souvent parler de la Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) mais ne connaissez-pas encore son utilité ? Vous hésitez encore à parler de votre handicap au sein de l’entreprise dans laquelle vous exercez ? Pas de panique, notre partenaire Talentéo vous en dit plus !

 

La RQTH, c’est quoi ?

 

Cette reconnaissance a pour objectif d’aider les candidats à affronter les difficultés qu’ils peuvent rencontrées dans leur emploi lorsqu’ils sont en situation de handicap. Grâce à la RQTH, vous pourrez faire valoir vos besoins d’adaptations auprès de toutes entreprises que ce soit dans le cadre d’une embauche ou d’un maintien dans l’emploi. Une notification de RQTH est valable pour une durée définie et peut être renouvelée.

 

1 – Une libération de la parole

 

Il est souvent très difficile de parler de son handicap notamment à cause de la crainte des préjugés qu’il peut susciter. La RQTH est donc un excellent moyen de passer outre. En effet, elle permet d’aborder le sujet de manière plus sereine avec son entourage professionnel.

Attention, que vous fassiez ou non une demande de RQTH, vous ne serez jamais dans l’obligation d’évoquer votre handicap. Il est recommandé d’évoquer les actions que vos collègues et votre entreprise peuvent mener pour vous aider au quotidien.

 

2 – A compétences et qualifications égales, la priorité vous est donnée

 

A compétences égales, il est conseillé aux recruteurs de donner la priorité d’embauche aux profils en situation de handicap par rapport aux autres postulants.

En effet, si les candidats retenus ont des compétences et des qualifications considérées comme équivalentes par le recruteur, il lui est recommandé de donner la priorité au profil détenteur d’une RQTH. Attention, cette reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, n’est pas un faire-valoir pour autant, ce sont avant tout les compétences qui comptent.

 

3 – Le poste de travail est adapté en fonction du handicap

 

La RQTH permettra à votre entreprise d’obtenir un budget permettant d’aménager votre environnement professionnel. Une action qui inclut des adaptations matérielles, tels que des appareils auditifs ou un siège ergonomique, et qui peut aussi se traduire par des autorisations d’absence.

Cependant, quel que soit votre handicap, la RQTH doit être uniquement considérée comme une aide vous permettant de communiquer sur vos besoins.

C’est en échangeant avec les collaborateurs en charge du handicap et/ou avec votre manager que vous pourrez bénéficier d’aménagements optimaux.

 

4 – Des avantages si vous avez envie de vous former

 

Nous sommes amenés à changer régulièrement de fonction et ainsi à nous former tout au long de notre vie.

Cependant, que faire si vous souhaitez vous reconvertir ? Sachez qu’en étant bénéficiaire d’une RQTH, l’ensemble des conditions de la formation professionnelle continue, vous sont ouvertes.

Aucune limite d’âge ne vous est imposée un contrat d’apprentissage. Vous pouvez donc vous former tout au long de votre vie pour vous adapter aux aléas du marché du travail voire même changer totalement de carrière. Pratique non ?

 

 

Vous souhaitez obtenir d’autres conseils sur le handicap et l’emploi ? N’hésitez-pas à vous rendre sur le blog talenteo.fr !