Est-on en droit de me demander une photo pour ma candidature ? Si je n’en mets pas est-ce que cela va être mal perçu ? Quel type de photo mettre ? On vous répond !

La photo sur le CV n’est pas obligatoire

Selon la loi contre les discriminations à l’embauche, la photo sur le CV ne peut pas être un facteur déterminant de votre candidature. Vous pouvez donc choisir de ne pas mettre de photo de vous sur votre CV, le recruteur n’est pas censé retenir cet élément pour justifier ou non de l’intérêt porté à votre candidature (sauf cas particulier comme le mannequinat).

Par contre, la photo reste un atout essentielle dans votre candidature ! Elle met en confiance le recruteur, elle lui permet aussi de mieux se souvenir de vous. Elle permet de différencier votre candidature d’une autre et d’humaniser un CV.

Petite astuce néanmoins : si vous avez d’abord envoyé votre CV sans photo et que vous décrochez un entretien physique, vous pouvez venir à celui-ci en prenant un CV avec une photo. Cette démarche peut s’appliquer aussi après cet entretien, ce qui permettra au recruteur de se rappeler de l’entretien, mais aussi de l’impression (en espérant qu’elle soit bonne !) que vous lui avez laissée.

CV avec photo, quelques règles à respecter

Bien que cela ne soit pas obligatoire, si vous décidez d’envoyer un CV avec une photo de vous, voici nos conseils.

D’abord, il est nécessaire que cette photo ne soit pas à votre désavantage. En effet, tous les recruteurs vous diront qu’ils ont déjà vu des photos de CV peu professionnelles (photo trop décontractée, photo d’identité, trop pixelisée, avec un fond coloré)… Ces photos ne mettent pas en valeur votre candidature et peuvent vous desservir. Dans ce cas, mieux vaut ne pas mettre de photo !

Cette photo doit refléter le meilleur de vous : prenez une posture ouverte, dynamique et sympathique. Habillez-vous de manière professionnelle. Aussi, n’oubliez pas de sourire ! Vous ne seriez pas le premier à mettre votre photo de pièce d’identité… Celle-ci n’étant pas la plus appropriée …

 

Lire la suite de l’article