fbpx

Vous débuterez en alternance à la rentrée prochaine et vous venez d’apprendre que votre contrat est un contrat de professionnalisation… Seulement vous n’en avez jamais entendu parler, vous ne connaissez que le contrat d’apprentissage. Nous répondons à vos interrogations.

 

Qu’est ce qu’un contrat de professionnalisation ?

 

Le contrat de professionnalisation a été crée par la loi du 4 mai 2004 pour remplacer le contrat de qualification. C’est un contrat de travail qui s’effectue en alternance, il concerne un employeur et un salarié.Les contrats en alternance permettent d’associer à la fois un savoir théorique à l’école et un savoir faire pratique au sein d’une entreprise.

 

A qui s’adresse le contrat de professionnalisation ?

 

Le contrat de professionnalisation s’adresse : aux jeunes entre 16 et 25 ans révolus (26 ans moins un jour), aux demandeurs d’emploi d’au moins 26 ans, aux bénéficiaires du RSA, aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), aux bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et aux personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).
Du côté employeur, toutes les entreprises privées peuvent vous embaucher, mais pas les entreprises publiques comme l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics à caractère administratif.

 

Quelles sont les caractéristiques de ce type de contrat ?

 

Le contrat de professionnalisation s’effectue en alternance, il peut être conclu sur une durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI). Dans ces deux cas, il doit être écrit à l’avance et il mentionne un tuteur qui vous suivra tout au long de votre formation dans l’entreprise. Aussi, ce contrat peut prévoir une période d’essai pendant laquelle vous ou l’entreprise êtes en droit de rompre le contrat (que vous soyez en CDD ou en CDI).

Vous êtes un•e salarié•e à part entière de l’entreprise et vous bénéficiez donc des mêmes avantages que tous les autres collaborateurs•trices. Egalement, votre temps de travail ne peut pas dépasser celui des autres salarié•e•s de l’entreprise.

Concernant vos devoirs et ceux de votre employeur, vous vous engagez à suivre une formation définie et à travailler pour le compte d’une entreprise. De son côté, l’employeur s’engage à vous dispenser une formation en vous permettant d’acquérir une qualification professionnelle et vous fournir un emploi en relation avec votre objectif professionnel.

 

Quels sont les diplômes que l’on peut préparer ?

 

Ce type de contrat vous permet de préparer les titres enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), les diplômes reconnus dans les qualifications d’une convention collective nationale de branche ou figurant sur la liste ouvrant droit à un certificat de formation professionnelle. (site du service public)
En général, ces contrats durent entre 6 et 12 mois, mais cette durée peut aller jusqu’à 24 mois dans certains cas : si les jeunes sont âgés de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans qualification, les bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AAH et enfin les personnes ayant bénéficié d’un CUI.

 

Lire la suite de l’article