fbpx

La pénurie de talent frappe toutes les entreprises. Les start-up sont particulièrement vulnérables. Ces talents sont le véritable capital de ces entreprises en plein boum. Elles sont encore petites et une erreur de casting est d’autant plus préjudiciable.

 

L’état d’esprit plus que les compétences

 

Qu’est-ce qui est le plus important quand une start-up recrute un nouveau salarié ? On serait tenté de répondre que ce sont les compétences qui doivent primer. En effet, les start-up doivent grandir vite et les compétences pour y arriver sont primordiales.

Pourtant, c’est l’état d’esprit des salariés qui est le plus important. Les compétences se périment alors qu’un état d’esprit perdure. Cet état d’esprit sera aussi beaucoup plus utile quand la start-up pivotera pour trouver un marché plus solvable que celui sur lequel elle avait bâti son premier business plan.

L’état d’esprit est aussi important pour faire travailler ensemble des salariés d’horizons différents.

Un bon profil pour une start-up est donc quelqu’un qui, au delà de ses compétences métier a un état d’esprit compatible avec la vision des fondateurs.

Les fondateurs recherchent un candidat qui réussira à se projeter rapidement dans l’entreprise et saura la faire évoluer et grandir avec elle.

 

La vie du salarié au sein de la start-up

 

Après le recrutement d’un nouveau salarié, c’est le moment pour celui-ci de découvrir son environnement de travail et ses nouveaux collègues. Ce moment est très important car les promesses réciproques faites lors de l’entretien devront être tenues tant par le salarié que par la start-up.

La taille des start-up leur permet une grande proximité entre les salariés et leur managers. Dans les petites structures, c’est souvent le ou l’un des fondateurs qui fait fonction de DRH.

Un management bienveillant permettra également de fidéliser les talents dans l’entreprise. En effet, contrairement aux grands groupes, les start-up proposent rarement un comité d’entreprise ou des avantages en nature. Les conditions de travail peuvent aussi être plus spartiates. Les start-up doivent donc compenser ces manques par un management de meilleure qualité.

Dorénavant, rares sont les salariés qui restent à vie dans la même entreprise. L’enjeu des dirigeants de start-up est donc de fidéliser les meilleurs collaborateurs.

Une start-up présente aussi un intérêt pour les salariés. Son développement peut offrir aux salariés les plus motivés des opportunités d’évolution parfois très rapide. Cette promesse d’évolution est un très bon moyen de gratifier les salariés motivés et de limiter le turn-over.

En effet, les salariés sont la principale ressource d’une entreprise en pleine recherche d’un modèle économique pérenne.

 

Le rôle des RH

 

Dans un tel contexte, le rôle des ressources humaines est crucial. Le recrutement, domaine de prédilection des RH, est l’activité la plus stratégique pour une start-up, notamment quand elle vient de lever des fonds.
C’est aux RH que revient la responsabilité de rédiger les annonces qui vont accrocher les candidats et trier les candidatures spontanées.

Le dirigeant en charge des RH dans sa …

Lire la suite de l’article