fbpx

En France, la compétitivité n’est souvent associée qu’à son volet comptable, ou business. Et en suivant ce raccourci, si le dirigeant souhaite augmenter sa compétitivité, cela implique quasi nécessairement de baisser les coûts. Or baisser les coûts signifie le plus souvent rogner sur ce qui est vu comme accessoire, à commencer par « la fameuse QVT ». La qualité de vie au travail est vue comme un gadget … Et pourtant !

La qualité de vie au travail, facteur d’engagement des salariés

Les entreprises soucieuses de la qualité de vie au travail de leurs collaborateurs ont en commun de leur laisser davantage de liberté dans leur manière de s’organiser. Cette liberté accordée aux salariés varie bien sûr d’une entreprise à l’autre. Dans certains cas, les collaborateurs sont totalement libres de choisir la manière dont ils vont accomplir les tâches qui leurs sont allouées. Cela signifie que les managers ne s’occupent pas de la méthode et du rythme avec lequel la tâche est réalisée.

Parfois, les collaborateurs peuvent donner leur avis sur le management de la société et notamment le recrutement des nouveaux collaborateurs. Dans d’autres organisations, les collaborateurs sont davantage impliqués et peuvent prendre part aux décisions stratégiques de l’entreprise. Ces différents degrés d’autonomie des salariés permettent un plus grand engagement de leur part. Ce qui favorise un ressenti de qualité et d’ambiance au travail plus important.

Comment favoriser la qualité de vie dans une entreprise ?21

Une multitude de facteurs permet aux collaborateurs de se sentir bien dans leur entreprise. Cela passe par des éléments liés au lieu de travail : l’emplacement, la propreté, la sécurité.

Un aménagement adéquat de la fiche de fonction est également important pour maximiser l’épanouissement professionnel. Il s’agit là de veiller à ce que les missions confiées soient cohérentes avec la rémunération, l’autonomie des collaborateurs. Les possibilités d’évolution professionnelle sont aussi un moyen de favoriser la qualité de vie. Enfin, la pertinence des formations proposées aux collaborateur joue un rôle non négligeable.

Le bien-être, facteur stratégique pour l’entreprise à ne pas négliger

La qualité de vie au travail ne doit pas être qu’un argument au service de la marque employeur. L’objectif ne doit pas être d’afficher un souci du bien-être pour attirer les meilleurs talents à l’heure où ils se font rares dans certains secteurs.

 

Lire la suite de l’article