Horaires décalés, activités intenses… un emploi saisonnier demande de l’endurance. Pour décrocher un poste, mieux vaut s’y prendre tôt. Commencez dès maintenant vos recherches car certaines entreprises recrutent le personnel estival dès le début d’année. MY-ROCKET vous livre tous ses secrets pour décrocher un emploi saisonnier.

 

Quels secteurs choisir ?

Avant de commencer vos démarches, vous devez déterminer les secteurs dans lesquels vous aimeriez travailler. À noter, la plupart des employeurs n’exigent pas beaucoup d’expérience pour effectuer un emploi saisonnier, mais souhaitent des candidats volontaires, motivés et débrouillards.

Différentes raisons peuvent vous pousser à chercher un emploi saisonnier : gagner de l’argent, avoir de l’expérience, découvrir un métier, allier passion et travail… L’idéal est de trouver un emploi qui s’inscrit dans la continuité de votre projet professionnel. Vous pouvez également chercher un emploi en rapport avec vos goûts personnels et vos loisirs.

Quatre grands secteurs se démarquent des autres en termes d’opportunités.

  1. Le secteur agricole

Le secteur agricole est soumis à une forte saisonnalité. Les agriculteurs, producteurs de fruits et légumes, viticulteurs, exploitants… ont besoin de beaucoup de main-d’œuvre chaque été. De nombreuses possibilités s’offrent à vous : cueillettes des fruits et légumes, vendanges… En fonction de votre localisation, renseignez-vous sur les périodes de cueillette. La rémunération est intéressante, mais il s’agit d’un métier fatiguant.

  1. Le secteur du tourisme, de l’animation et de la culture

Le tourisme est également un secteur avec de nombreuses opportunités. La restauration est l’un des principaux secteurs qui recrute des saisonniers. Le métier de serveur est facilement accessible pour les personnes énergiques qui ont le sens du contact. Les fast-foods sont d’importants pourvoyeurs de jobs tout au long de l’année. Dans l’hôtellerie, des postes sont à pourvoir dans l’accueil, dans la préparation des petits déjeuners ou des chambres, pour le ménage…

Des jobs d’été sont à saisir du côté des campings, des clubs de vacances pour des postes de réceptionniste, d’agent d’entretien, d’animateur … De même dans l’animation avec les centres de loisirs et les colonies de vacances. Dans les musées, des postes sont à pourvoir dans l’accueil des touristes, la surveillance des salles… Sans oublier les parcs d’attractions, où de nombreux postes sont à saisir :  dans la vente pour les boutiques de souvenirs, les magasins de bonbons et autres snackbars, ainsi que dans l’animation pour les attractions, les espaces souvenirs, les restaurants…

  1. Le secteur de la grande distribution et de la vente

Les enseignes de la grande distribution recrutent également en tant qu’employé de libre-service et hôte de caisse. Mais également pour aider à la vente, aux livraisons, à la manutention, aux inventaires, à la préparation des commandes, à l’emballage… La grande distribution a beaucoup à offrir pour les étudiants à la recherche d’un job d’été.

Le métier de vendeur est l’un des plus plébiscité par les saisonniers. Les petits commerçants peuvent être amenés à recruter de nouvelles recrues pour plusieurs raisons : renforcer leurs équipes pendant la période des soldes d’été, remplacer les employés en congés ou encore répondre à l’afflux touristique.

Comment chercher ?

Après avoir définit le ou les secteur(s) qui vous intéressent, vous devez maintenant passer à l’action. Multipliez les chances de trouver un emploi, c’est utiliser toutes les possibilités dont vous disposez.

  1. Utilisez votre réseau

Ne sous-estimez pas l’importance de votre réseau familial et de vos proches. Certains employeurs préfèrent engager les membres de la famille de leur personnel. Vous connaissez forcément, à travers vos proches, des salariés pouvant vous mettre en relation avec des recruteurs. Pour décrocher votre job d’été, commencez par faire jouer vos relations.

Par la suite, utilisez les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn pour communiquer et saisir les opportunités qui se présentent à vous.

  1. Multipliez les candidatures spontanées

La candidature spontanée possède de nombreux avantages. En plus de faire entrer votre CV dans la base de données de l’entreprise, elle vous permet d’éviter d’être en concurrence et de prouver votre esprit d’initiative. Sélectionnez les branches d’activité qui vous attirent le plus et adressez-leur votre candidature.

  1. Consultez les sites Internet d’annonces

En parallèle, utilisez les moyens traditionnels pour décrocher un emploi en jetant un coup d’œil régulièrement aux sites ou groupes d’emplois saisonniers.

  1. Jouez la carte des entreprises de travail temporaire (intérim)

Spécialisées dans la recherche de main d’œuvre pour les entreprises ayant besoin de personnel pour une période limitée, les entreprises de travail temporaire peuvent vous offrir des opportunités.

  1. Présentez vous à des salons et des forums professionnels

À l’arrivée de l’été, les forums et les salons professionnels ouvrent leurs portes dans de nombreuses villes en France. Ils permettent de faciliter les échanges avec les recruteurs et d’avoir une meilleure visibilité des offres disponibles sur le marché.

  1. Faites le tour des commerces locaux

Supermarché, café, bar, restaurant, boulangerie… Les commerces du coin constituent une bonne piste que vous devez exploiter.

  1. Lisez les annonces dans les journaux et les affichages

Épluchez les offres publiées dans les journaux, les magazines et soyez à l’affût des affichages présentes dans les magasins.

  1. Contactez la mairie de votre commune

Les mairies engagent souvent de la main d‘œuvre pour des petits travaux. N’hésitez pas à les solliciter.

Quels sont vos droits ?

Effectuer un travail saisonnier entraine des devoirs mais aussi des droits.

Il est soumis au même droit qu’un autre emploi. Deux contrats sont possibles : le contrat à durée déterminée (CDD) et le contrat saisonnier. Le contrat saisonnier n’implique pas une prime de précarité contrairement à un CDD.

Comme pour tout emploi, il est nécessaire de signer un contrat de travail. Celui-ci doit mentionner vos informations personnelles ainsi que celles de l’employeur et les conditions de travail telles que la durée du contrat, le taux horaire, le volume d’heures, les missions à accomplir, la durée de la période d’essai…

 

Pour commencer à travailler, vous devez être âgé d’au moins 16 ans. Pour certains travaux, les mineurs peuvent être autorisés à travailler dès l’âge de 14 ans. La rémunération est égale à 80% du SMIC entre 16 et 17 ans et 90% entre 17 et 18 ans. À partir de 18ans, vous ne pouvez pas être rémunéré en dessous du SMIC horaire brut qui est de 10.03€. Le smic mensuel brut pour 151.97 heures de travail est de 1.521,22 euros bruts soit 1.202,92 euros. C’est le salaire minimum d’un salarié employé à temps complet (35H) en France en 2019. À l’étranger, les conditions de travail peuvent différer.

 

Vous disposez maintenant de toutes les clés pour trouver un emploi saisonnier. Pour maximiser vos chances d’en trouver un, utilisez l’ensemble des ressources dont vous disposez et commencez vos recherches dès maintenant.