Le World Economic Forum a fait une synthèse des compétences clés pour 2020. Et cela suscite de nombreuses interrogations. Tout d’abord, il s’agit uniquement de ce que l’on appelle des « soft skills », autrement dit des compétences psychologiques et comportementales. Ensuite, ces compétences posent une question majeure : comment les développer ? Et ce n’est pas si simple puisque cela implique d’aller au-delà de notre fonctionnement habituel.

Prêt.e à relever le défi ?

Compétences à avoir en 2020

Résolution de problèmes complexes

Notre cerveau est fait pour modéliser la réalité de sorte de la rendre compréhensible et utilisable, donc simple. Sauf que le monde n’est plus simple… Savoir gérer la complexité, c’est être capable de prendre de la distance par rapport à nos conceptions simplifiées, à accepter l’incertitude et à accepter que la réalité est toujours plus complexe que l’idée que nous en faisons.

Esprit critique

A partir du moment où notre cerveau se fait une modélisation de la réalité, il a tendance à s’y attacher comme si la carte était la même chose que le territoire et à tenir pour acquis ce qui n’est qu’une façon de voir la réalité, qui a (de plus) probablement changé entre temps.

Créativité

Comme notre tendance est de tenir pour vrai ou acquis ce que nous pensons et faisons, la difficulté est de voir en quoi ces pensées freinent notre capacité à envisager d’autres possibilités. Si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez à obtenir ce que vous avez toujours obtenu…

People Management

Je ne suis pas trop sûr de ce que cela veut dire mais, une chose est sûr, le mode traditionnel « je commande – tu obéis » n’est plus d’actualité. Il s’agit maintenant de prendre en compte les priorités de chacun, de comprendre et emmener avec soi plutôt que de se reposer sur la simple autorité.

Collaboration

Nous sommes une espèce sociale par nature, mais collaborer n’est étrangement pas toujours si simple. Cela implique d’avoir un objectif commun en tête et de trouver un équilibre entre soi et les autres, là où nous avons tendance à vouloir amener les autres à nous ou trop nous adapter à eux.

Intelligence émotionnelle

Nulle part on ne nous apprend à comprendre nos émotions, à voir ce qu’elles ont à nous apprendre et à les utiliser au lieu de les voir comme un problème à gérer ou contrôler.

 

Lire la suite de l’article