fbpx

Il y a mille et une raison qui peuvent vous pousser à démissionner : manque de sens dans votre travail, relations tendues avec vos collègues, un patron qui vous ignore… Quel que soit le motif de votre départ, vous ne devez pas prendre cette décision sur un coup de tête. MY-ROCKET vous aide à prendre la bonne décision !

 

Démissionner : pesez les pour et les contre !

Les contre

Démissionner est risqué si vous n’avez pas de plan B. En démissionnant, vous ne percevrez pas immédiatement le droit aux allocations chômage et trouver un emploi peut prendre du temps. Sous la contrainte budgétaire, vous risquez d’accepter un emploi moins intéressant que celui actuel. De plus, démissionner avant de trouver un nouvel emploi peut faire penser à votre employeur actuel que vous n’êtes pas quelqu’un de fiable. Enfin, si vous êtes sans emploi au moment de votre recherche d’emploi, votre marge de négociation sera faible. Nous sommes toujours plus attirants lorsque nous sommes déjà en poste !

Les pour

Si vous êtes épuisé professionnellement et que vous vous sentez proches du burn-out, mieux vaut préserver votre santé ! Démissionner est l’occasion de vous former, de vous lancer de nouveaux défis et d’évoluer dans un nouvel environnement. Trouver un emploi demande du temps, autant être libre pour vous y mettre à fond ! D’autant plus, si vous n’avez pas de perspectives d’évolution au sein de votre entreprise actuelle et que vous n’adhérez plus à la stratégie globale.

Alors, vous avez décidé de démissionner ? Voici quelques règles pour faire les choses comme il se doit !

 

Les règles pour bien démissionner

Étape 1 : Demandez à votre manager un rendez-vous

Pour annoncer votre décision à votre N+1, proposez-lui un rendez-vous de 15 à 30 minutes dans un endroit calme. Il doit comprendre que ce rendez-vous est important et que cette discussion ne peut pas avoir lieu autour de la machine à café. Alors, n’hésitez-pas à lui expliquer le motif de cette invitation. Vous pouvez tout simplement lui dire que vous souhaitez lui parler en dehors des réunions habituelles.

Étape 2 : Préparez vos arguments avant le rendez-vous

Même si vous n’êtes pas tenu d’indiquer le motif de votre départ, il est préférable d’en dire un minimum si vous souhaitez garder des relations cordiales avec votre manager. Plutôt que d’expliquer ce qui ne va pas dans votre entreprise actuelle, dites-lui plutôt ce qui vous pousse à chercher un emploi ailleurs. Par exemple, si vous souhaitez changer complètement de métier, expliquez-lui votre nouveau projet professionnel. Si au contraire, vous souhaitez rester dans le même domaine mais dans une autre entreprise, mettez-en avant les avantages et les perspectives d’évolution proposées.

Mais, être honnête sur ce qui cloche au sein de l’entreprise est une manière de faire changer les choses. Alors, si vous avez des remarques constructives, n’hésitez-pas à lui partager ! En préparant vos arguments en amont, vous serez capable de réagir face aux différentes réactions de votre N+1 et de garder votre calme si besoin.

Étape 3 : Après l’échange, le formalisme !

Une fois l’entretien avec votre manager terminé, envoyez votre lettre de démission avec accusé de réception. L’annonce de votre démission ne rompt pas automatiquement votre contrat de travail : vous devez respecter un préavis. Vous pouvez notamment le négocier dans cette lettre.

Étape 4 : Préparez votre départ

Afin de partir dans de bonnes conditions, faites de votre mieux pour satisfaire les besoins de l’entreprise. Organisez le transfert de vos dossiers et connaissances, contribuez à votre remplacement en participant au recrutement et à la formation de la nouvelle recrue… Ainsi, vous partirez l’esprit libre et dans un climat de confiance. Et surtout, entretenez les relations avec vos collègues actuels afin d’avoir de bonnes références.

 

La décision finale vous revient ! Si vous hésitez à l’idée de démissionner, ne précipitez pas les choses et optez pour un accompagnement professionnel ! Peut-être avez-vous juste besoin de quelques jours de congés pour faire le point ? Avant de prendre votre décision, demandez-vous ce qui vous pousse concrètement à démissionner !